Partagez sur les réseaux

Chez InPuzzle, nous cherchons sans cesse à améliorer notre expertise. C’est pourquoi nous avons proposé à nos collaborateurs travaillant dans le domaine du luxe une formation dédiée à l’horlogerie.
Les participants ont été accueillis par l’École d’Horlogerie de la Faculté des Métiers de Fougères afin d’acquérir les rudiments des mécanismes horlogers.

Il s’agissait, pour certains, d’une seconde formation sur le sujet mais celle-ci était volontairement plus axée sur le fonctionnement d’une montre mécanique, ainsi que sur les différents types de finitions.
L’objectif principal des intéressés était d’en savoir plus sur les composants et les techniques de l’horlogerie, ainsi que de comprendre les mécanismes fondamentaux d’une montre, afin d’enrichir leur maîtrise de la terminologie horlogère de base, essentielle dans leur métier. L’objectif sous-jacent était, pour les responsables linguistiques et chefs de projet, de se sentir sereins et en confiance lors du traitement des documents spécialisés dans le domaine. D’après Andrea, responsable linguistique du pôle allemand, cette formation est « indispensable à tous ceux qui travaillent dans l’univers horloger ».

Les secrets des horlogers dévoilés à nos chefs de projet et responsables linguistiques 1

L’objectif sous-jacent était, pour les responsables linguistiques et chefs de projet, de se sentir sereins et en confiance lors du traitement des documents spécialisés dans le domaine.

La première journée de formation était consacrée au fonctionnement d’un mouvement de base, ainsi qu’au fonctionnement d’une montre automatique. Puis les complications horlogères ont été abordées, ainsi que la terminologie spécifique associée. La seconde journée a été consacrée aux finitions de décoration, ainsi qu’aux méthodes de fabrication et aux matériaux.

En plus de présentations PowerPoint claires, les parties théoriques de la formation ont été ponctuées d’exemples concrets, de vidéos et autres démonstrations qui ont permis aux participants de mieux intégrer les informations parfois complexes. Chacun avait, par exemple, devant lui un véritable mouvement de montre à observer avec une loupe horlogère pour mieux visualiser les composants de l’objet.
De l’avis général, les formateurs étaient extrêmement compétents, patients et attentifs à leurs élèves. Leurs connaissances approfondies du métier, tant sur le plan technique qu’industriel, a apporté une grande crédibilité à leur enseignement et la pédagogie interactive utilisée a montré son efficacité.
Les témoignages de ces professionnels et leurs anecdotes ont été reçus comme des informations très précieuses, permettant de mieux appréhender les textes à traduire et à relire. « On a eu accès à des connaissances qui sont introuvables sur Internet », explique Laura G., linguiste du pôle espagnol. « C’est une vraie opportunité.», ajoute-t-elle.

Luxury InPuzzle équipe

La visite de l’atelier d’horlogerie et la démonstration de polissage des angles a particulièrement marqué les participants. Ils ont pu apprécier toute la minutie d’un tel travail et découvrir la façon dont chaque horloger personnalise ses outils avec des éléments parfois inattendus comme un bouchon de liège.

Sur le plan linguistique, les participants ont remarqué qu’il existait certaines variantes terminologiques et que des néologismes étaient parfois employés pour désigner des composants ou des techniques. De nombreux termes ont été explicités et mieux compris, comme la différence entre calendrier et quantième ou entre quantième simple et complet.

Le fait de pouvoir repartir avec des documents de support préparés à leur intention complète parfaitement la formation et sera un soutien non négligeable en cas de doute dans leurs futurs projets.
Tous les participants ont apprécié cette expérience extrêmement enrichissante, qui leur a permis d’approfondir leurs connaissances dans ce domaine qu’ils côtoient au quotidien. « Je me sens idéalement préparée pour accomplir les traductions, relectures et harmonisations que l’on réalise au pôle luxe », résume Andrea. Laura B., responsable linguistique italienne, renchérit : « Tout cela donne un sens à notre travail, nos traductions prennent des formes, des volumes ».
À la suite de cette formation, les participants enthousiastes ont eu notamment l’idée d’enrichir le dictionnaire multilingue de l’horlogerie et souhaitent réitérer des formations régulières dans le domaine afin de rester à niveau. Les formateurs, avec qui ils ont gardé contact, se sont mis à leur disposition en cas de questions techniques épineuses lors de projets horlogers.

Un véritable succès pour cette formation horlogère qui vient parfaire les compétences, déjà nombreuses, de nos chefs de projets et linguistes.


Partagez sur les réseaux